DECKERS S’ENGAGE POUR UN AVENIR MEILLEUR
Notre communauté

DECKERS S’ENGAGE POUR UN AVENIR MEILLEUR

22 février 2021

Alors que nous célébrons le Black History Month et suite aux événements survenus l’année dernière, lorsque des manifestations avec le slogan #BlackLivesMatter organisées dans le monde entier ont mis en lumière le caractère endémique et les répercussions du racisme institutionnalisé, Dave Powers, président-directeur général de Deckers Brands, évoque la nécessité jouer un rôle actif dans la lutte contre la discrimination sous toutes ses formes.

Vous vous êtes déjà exprimé sur la nécessité de lutter contre le racisme - En quoi l’année 2020 a-t-elle changé la donne ?

Les événements survenus en 2020 montrent qu’ignorer l’intolérance n’est définitivement plus possible. Après l’homicide de George Floyd en mai et les émeutes que son décès a provoquées, j’ai rappelé que Deckers était une entreprise engagée contre le racisme et j’ai évoqué la volonté de la marque de jouer un rôle actif dans la lutte contre le racisme, la discrimination et l’intolérance sous toutes leurs formes. Il est de notre responsabilité de veiller à ce que Deckers soit un lieu où chacun est respecté, apprécié, accueilli et entendu. Ancrer l’équité, l’inclusion et la diversité dans l’ADN de notre entreprise implique un travail acharné et de longue haleine.

Comment concrétisez-vous cet engagement ?

Nos équipes ont travaillé activement pour que des changements durables et significatifs s’opèrent au sein de toute l’entreprise. À tous les niveaux. Dans toutes les équipes. Dans toutes les régions. Et pour tous nos salariés. L’ensemble de tous les dirigeants de l’entreprise, à commencer par moi, ont écouté nos salariés. Nous devons désapprendre ce qui nous a été enseigné face aux structures et à l’injustice systémique qui subsistent. Nous allons réaliser une enquête auprès de nos salariés afin de mieux comprendre leur ressenti sur la manière dont Deckers traite les questions de l’inclusion et de la diversité.

Un engagement en faveur de la diversité nécessite-t-il de lourds investissements ?

Oui. Nous consacrons beaucoup de temps et de ressources pour faire avancer la question de la diversité. Tous les membres de notre équipe de direction ont participé à des séances de « leadership inclusif » organisées par une société de conseil à qui nous avons fait appel pour nous guider sur cette voie, et nos hauts dirigeants participent également à une version légèrement différente du même atelier. En juin dernier, nous avons nommé le tout premier directeur de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (DEI) de Deckers puis en septembre dernier, le tout premier responsable de la DEI ainsi qu’un responsable de la DEI pour la région EMEA. Ensemble, nous élaborons une stratégie générale mondiale pour l’entreprise. Nous avons également fait don de plus de 500 000 dollars à des associations qui luttent contre les injustices systémiques auxquelles sont confrontés les Afro-Américains en Amérique et ailleurs, notamment la NAACP, l’ACLU et la Tides Foundation en soutien du Black Lives Matter Support Fund.

Votre approche en matière de recrutement et de formation des salariés est-elle en train d’évoluer ?

Nous organisons des formations afin de mettre en place des pratiques inclusives en matière d’entretien et de sélection et nous œuvrons à renforcer notre actif le plus précieux : l’humain. Nous avons réalisé un audit complet afin d’identifier les points de décision critiques qui affectent les niveaux de représentation et nous prendrons des mesures pour combler les lacunes que nous découvrirons. Nous avons créé notre équipe LEAD qui fait office de comité consultatif sur les questions relatives à la DEI et de groupe de travail dans la région EMEA. Nous avons également nommé plus de 100 ambassadeurs au sein de nos bureaux à travers le monde. Ces salariés se sont portés volontaires pour participer à nos comités sur les questions relatives au personnel, au lieu de travail et au marché afin d’apporter leur éclairage aux projets liés à la DEI. Nous avons lancé un cadre pour les groupes d’études des salariés (ERG) afin que les salariés ayant des intérêts communs puissent se réunir et lancer facilement des ERG qui sont essentiels pour favoriser la sensibilisation, le respect et l’inclusion sur le lieu de travail. Nous sommes fiers de dire qu’au cours des trois mois qui ont suivi la mise en place de cette initiative, des salariés ont commencé à se réunir et cinq ERG ont ainsi été créés.

Avez-vous des partenaires qui vous aident à atteindre vos objectifs ?

Aux États-Unis, nous avons lancé des partenariats avec des universités traditionnellement réservées à la communauté noire, ce qu’on appelle des Historically Black Colleges and Universities (HBCU), et des organisations professionnelles locales et nationales, et nous étudions la possibilité de lancer des partenariats similaires dans nos autres régions afin d’élargir le vivier de talents qui viendront renforcer l’entreprise. Nous créons également des opportunités professionnelles pour les incroyables talents que nous abritons déjà et notre objectif est de lancer un programme pilote de plan de carrière pour nos équipes dans les points de vente et les centres de distribution et pour nos équipes chargées de l’expérience client des entreprises. Nous pilotons un programme mondial de tutorat visant à offrir à nos salariés si talentueux des moyens de se créer un réseau et de s’impliquer dans la vie de l’entreprise.

Le chemin à parcourir en matière de diversité est-il encore long ?

Nous sommes fiers de dire que le conseil d’administration de Deckers est composé à 60 % de personnes issues de groupes sous-représentés (y compris en matière d’origine ethnique et d’orientation sexuelle). Nous avons toutefois conscience que cette représentation diminue sensiblement aux plus hauts niveaux de la direction de l’entreprise. Aux États-Unis, 15,0 % des membres de notre direction sont des personnes de couleur ou sont issus des populations noires et autochtones. Nous nous engagerons donc à ce que ces populations soient représentées à hauteur de 25 % parmi les dirigeants et aux échelons supérieurs aux États-Unis d’ici 2027. Face à cette responsabilité, nous rendrons des comptes en partageant des mises à jour annuelles de nos progrès vers la réalisation de ces objectifs.

Nous ne pouvons plus ignorer ce qui se passe parce que cela nous met mal à l’aise. Nous ne pouvons pas prétendre que le racisme n’existe pas, ou qu’il ne touche pas les gens qui nous entourent dans le monde entier. Parce que c’est bel et bien le cas. Et il incombe à chacun d’entre nous d’agir. Nous devons nous lever et résister. Nous devons partager les bénéfices que nous confère notre privilège avec le plus grand nombre. Nous devons unir nos forces. Plus nous échangeons, meilleurs nous sommes.

Allons de l’avant, tous ensemble. #BetterTogether #BlackLivesMatter

Histoires liées

Mode + faits - se rapprocher des données

9 octobre 2020
En savoir plus
article

FAIRE PARTIE D’UNE FAMILLE : NOS ENGAGEMENTS ENVERS NOTRE COMMUNAUTÉ

12 octobre 2020
En savoir plus
article

#UGGTOGETHER, UNE CAMPAGNE EN FAVEUR DE L’ÉQUITÉ, DE L’INCLUSION ET DE LA DIVERSITÉ DANS L’INDUSTRIE DE LA MODE

11 octobre 2020
En savoir plus