Jour du dépassement de la Terre : quels sont les efforts d’UGG
Notre environnement

Jour du dépassement de la Terre : quels sont les efforts d’UGG pour #MoveTheDate ?

28 juillet 2021

Le 29 juillet 2021 est une date à marquer d’une pierre blanche. Il s’agit de la journée officielle du rouge à lèvres, de la journée des stagiaires, de la très attendue journée du hot dog au chili et de la journée internationale des ailes de poulet.

Parmi ces journées de célébration plus surprenantes et farfelues les unes que les autres, une information très importante mérite toute votre attention. Le 29 juillet marque le Jour du dépassement de la Terre, soit le jour de l’année où l’on estime que la consommation humaine de ressources naturelles dépasse la capacité de notre planète à les régénérer.

Loin d’être un jour de fête, il s’agit en réalité d’un jour où la triste réalité de l’impact de notre système économique nous rattrape. Nous consommons les ressources plus vite que la nature ne peut les renouveler. Nous utilisons chaque année 1,7 planète Terre de ressources et, à moins d’un changement positif, il nous en faudra 3 d’ici 2050. Voyez cela comme votre solde bancaire. Si vous utilisez l’intégralité de votre budget mensuel deux semaines avant le jour de paie, vous vous retrouvez à découvert. Vous continuez à dépenser et à vous endetter, sans jamais pouvoir subvenir à vos besoins. À partir du 29 juillet, la Terre est endettée. Nous puisons dans les ressources futures pour maintenir notre mode de vie actuel.

Depuis que le World Footprint Network a commencé à collecter ces données dans les années 1960, cette date n’a cessé d’intervenir de plus en plus tôt. Cette année, on estime qu’elle tombera le 29 juillet, une date bien plus précoce que l’année dernière, estimée au 22 août, après une baisse temporaire de l’utilisation des ressources mondiales à la suite des confinements provoqués par la pandémie.

Cette baisse est la preuve qu’il est possible de repousser la date simplement en changeant nos habitudes. Cependant, ces tactiques dilatoires ne suffisent pas : pour réparer les dégâts, il faut redonner à la Terre. Selon les mots de la botaniste, professeure et célèbre auteure Robin Wall Kimmerer, « dans un monde où les ressources ne sont pas infinies, nous ne pouvons pas les exploiter sans relâche sans les renouveler ».

UGG s’engage à #MoveTheDate (repousser la date en français) non seulement en prenant nos responsabilités face à nos propres émissions, mais également en nous engageant à contribuer à la régénération de nos écosystèmes. Pour ce faire, UGG prend les mesures suivantes.

INNOVATION MATÉRIELLE

Environ 70 % des émissions produites par l’industrie de la mode sont liées aux matériaux, provenant en grande partie des phases de production, de préparation et de transformation.

Nous nous efforçons de réduire nos émissions en utilisant des fibres réutilisées, régénérées (par exemple, à base de plantes), renouvelables (par exemple, l’EVA issu de la canne à sucre) et certifiées dans la mesure du possible, et nous visons à augmenter leur utilisation dans nos collections de 35 % d’ici 2027.

COMPTABILITÉ CARBONE

Pour réduire les émissions, nous devons les mesurer avec précision et comprendre exactement d’où elles proviennent. Chez UGG, nous mesurons les impacts individuels de nos matériaux et emballages. Vous pouvez en apprendre davantage sur notre méthodologie d’évaluation du cycle de vie (ECV) ici.

En suivant ces émissions, nous pouvons identifier exactement les points sur lesquels nous devons travailler. Nous sommes en mesure de fixer des objectifs réalistes pour minimiser constamment l’impact environnemental des produits que nous mettons sur le marché.

UN AVENIR SYNONYME DE RÉGÉNÉRATION

Une relation réciproque avec la planète implique de donner en retour et d’œuvrer pour la réparation des dégâts causés au fil des ans. L’agriculture régénératrice nous donne un moyen d’y parvenir.

En tant que membres pionniers du programme Land to Market de l’Institut Savory, UGG promeut une gestion appropriée des terres qui entraîne à son tour une augmentation de la biodiversité et des possibilités de séquestration du carbone.

Pour faciliter l’utilisation de matériaux issus de l’agriculture régénérative dans l’industrie de la mode, UGG investit plus de trois millions de dollars dans un programme de subventions visant à promouvoir la santé des sols et la biodiversité, l’objectif ultime étant de faire évoluer l’industrie australienne de la peau de mouton vers un modèle régénératif.

Faites-nous part de vos efforts pour contribuer à #MoveTheDate !

Histoires liées

UGG adopte un plan de restauration ambitieux pour la Journée de la Terre

22 avril 2021
En savoir plus

l’engagement de Deckers en faveur des objectifs de développement durable du Pacte mondial des Nations unies (UNGC)

13 octobre 2020
En savoir plus

Des matériaux innovants pour la collection Plant Power

11 mars 2021
En savoir plus