Comment adopter un mode de vie plus durable et régénératif
Notre environnement

Comment adopter un mode de vie plus durable et régénératif

Nous nous sommes récemment entretenus avec Lisa Mabe, responsable du marketing et de la communication dans le cadre du programme « Land to Market », au sujet de la façon dont nous pouvons tous mener une vie davantage axée sur la régénération. En sus de son travail avec le Savory Institute, l’équipe a joué un rôle essentiel au niveau mondial pour encourager la régénération à grande échelle des prairies du monde entier, en travaillant avec des communautés et des entreprises réparties sur six continents. UGG est fière de compter parmi les Fondateurs frontaliers du programme « Land to Market », qui est la plus éminente solution d’approvisionnement régénératif agréée au monde pour les matières premières.

Voici quelques conseils donnés par Lisa afin que tout un chacun – du citadin au villageois – puisse intégrer davantage le concept de régénération dans sa vie quotidienne.

Cherchez l’inspiration

Par où commencer ? En quoi consiste une vie davantage axée sur la régénération ? Il s’agit d’un vaste sujet qui peut sembler déconcertant de prime abord, mais Lisa nous explique qu’il existe de nombreuses ressources qui nous permettent de mettre en œuvre ces grandes idées. « Instruisez-vous en regardant des documentaires, tels que Kiss the Ground, un documentaire actuellement diffusé sur Netflix, qui réunit des experts scientifiques et des militants célèbres afin de montrer le rôle crucial que pourrait avoir le sol de notre planète pour lutter contre la crise climatique. Les réalisateurs du documentaire, une association à but non lucratif du même nom, proposent également des cours en ligne autour du jardinage régénératif et une formation aux techniques de plaidoyer. D’autres documentaires sur le sujet sont également très intéressants, tels que Tout est possible (The Biggest Little Farm) et Going Circular. Vous pouvez aussi vous plonger dans des livres, comme Healing Grounds de Liz Carlisle, Cows Save the Planet de Judith Schwartz et The Soil Will Save Us de Kristin Ohlson, ou écouter des podcasts, tels que Regenerative Agriculture and Decolonizing Food Systems (l’agriculture régénératrice et la décolonisation des systèmes alimentaires) de The Joy Report.

Achetez mieux, achetez moins

« N’oubliez pas que chaque achat que vous faites a un impact sur l’environnement », déclare Lisa, qui nous rappelle que la première étape consiste à « acheter avec discernement et avoir conscience de l’impact de chaque décision d’achat. Cherchez des marques qui, sans être parfaites, essaient au moins d’aider la planète ». À cet égard, essayez de prêter davantage attention aux mesures que les marques prennent réellement en termes de développement durable et de ne pas prendre pour argent comptant ce qu’elles vous disent. En ce qui concerne les vêtements, les experts du secteur s’accordent pour dire que nous devrions acheter moins souvent et plus consciemment et nous procurer des articles conçus pour durer.

Portez des vêtements en fibres naturelles

Lisa nous conseille d’éviter d’acheter des tissus synthétiques lorsque nous avons le choix entre fibres synthétiques et fibres naturelles lors de notre shopping. L’une des nombreuses raisons de le faire est que les tissus synthétiques perdent des microplastiques — 35 % du plastique que l’on retrouve dans les océans provient du lavage des textiles. Choisissez plutôt des fibres naturelles produites de façon écologique, telles que le coton recyclé, le lin, le chanvre ou bien encore la laine et le cuir régénératifs. « Optez pour des matières naturelles lorsque cela est possible, comme la laine et le cuir. Les vêtements fabriqués à partir de matières naturelles ont plus de chances de durer dans le temps et de connaître une seconde vie lorsque vous les donnez à quelqu’un ou que vous en faites don à une association », explique-t-elle. Une autre fibre naturelle innovante est Sugarsole, qui est fabriquée à partir de canne à sucre.

Choisissez des produits vérifiés

« Lorsque vous achetez de la nourriture ou des vêtements, essayez de privilégier des produits vérifiés “Land to Market”, afin de vous assurer qu’ils sont issus de terres agricoles dont la régénération a été vérifiée, nous explique Lisa. Des inspecteurs se rendent chaque année dans les fermes de notre programme afin de vérifier qu’elles sont scientifiquement reconnues comme étant régénératrices et que cela ne repose pas sur de simples suppositions ». Le label « Land to Market » vous donne l’assurance que vos décisions d’achat contribuent à la guérison de la planète.

Soutenez les ONG

« Soutenez les ONG, comme le Savory Institute, qui enseigne aux agriculteurs et aux éleveurs du monde entier comment améliorer la santé des terres dans l’intérêt de tous. Le Savory Institute s’intéresse spécifiquement à la régénération des prairies de la planète et tente d’avoir un impact sur 400 000 hectares d’ici à 2025, explique Lisa. Citons également The White Buffalo Land Trust, un organisme à but non lucratif qui mène des activités de recherche et d’éducation dans le domaine de la régénération. À plus petite échelle, n’hésitez pas à contacter les associations caritatives et les jardins partagés de votre région afin de voir si vous pouvez les aider concrètement, au-delà des dons.

Allez sur le terrain

Les actions parlent plus fort que les paroles, comme le dit si bien l’adage. Peut-être que le fait de vous rendre en personne dans une ferme régénérative qui met tout en œuvre pour rendre à la planète plus que ce que nous lui prenons aura l’effet d’une prise de conscience. « Allez sur le terrain pour voir la régénération en action par vous-même. De nombreux centres agricoles du Savory Institute avec lesquels nous travaillons dans le monde entier organisent des journées portes ouvertes au public, explique Lisa. Qu’il s’agisse de visites de ranchs au milieu des bisons et des élans, d’ateliers sur la santé des sols ou sur le soin du cheval, le feutrage et la phytothérapie, ou même de séjours à la ferme et de camps de vacances, le pays offre de nombreuses possibilités de s’instruire et de vivre une expérience pratique.

Cultivez votre propre jardin

« Il s’agit essentiellement de faire en sorte que votre jardin, votre cour ou ce que vous avez soit “plein de vie”, nous explique Lisa. Essayez de rendre votre [espace extérieur] plus sain. Plantez des espèces de plantes qui sont naturellement présentes dans votre région et qui favorisent la pollinisation. Si vous voyez un sol nu, plantez-y de la végétation ». Que vous disposiez d’un hectare de terres sauvages ou d’un rebord de fenêtre ensoleillé, il existe des possibilités de régénération plus près de chez vous, par exemple en prenant des restes de nourriture que vous pouvez facilement faire repousser pour en faire de nouveaux aliments, comme les potirons, les tomates, les oignons verts, le céleri, la laitue, la patate douce, les carottes et l’ail. Vous trouverez des sites gratuits sur le jardinage régénératif à domicile, tels que Super Simple, EcoAge, Small Footprint Family et Kiss the Ground.

Informez-vous

Savoir « qui », « quoi » et « où » peut facilement rendre l’achat de produits durables assez décourageant. « Découvrez les quelque 100 marques qui mènent la marche dans le domaine de l’agriculture régénératrice et de l’approvisionnement régénératif sur le site Land to Market », explique Lisa — le site Internet liste toutes les marques vérifiées pour acheter de la viande, des produits laitiers, du cuir ou bien encore de la laine. Ils ont également élaboré récemment un guide d’achat pratique, qui met en avant les articles de leurs marques vérifiées, dont la plupart sont de bonnes idées cadeaux. De même, un autre guide d’achat détaillé peut être consulté sur le site Internet du Savory Institute.

Considérez la situation dans son ensemble

Lorsque tout vous semble trop — trop tard, trop grand ou trop difficile—, prenez un moment pour prendre du recul. « Soyez rassuré(e) par le fait qu’une gestion plus saine des terres et donc de la planète est un point sur lequel tout le monde peut s’accorder, déclare Lisa. N’oubliez pas que notre écosystème est entièrement connecté et que nous, les humains, en faisons partie. Pour que vous soyez heureux(se) et en bonne santé, il faut que l’ensemble de l’écosystème et tous ceux qui le composent soient également prospères. Faisons en sorte que notre terre commune, notre maison, notre planète, soit plus saine et que nos conditions de vie s’améliorent de manière continue ». Nous sommes tous dans le même bateau, alors essayez d’entrer en contact avec certaines des organisations caritatives indiquées ci-dessus afin de savoir si elles disposent de groupes ou de forums dans votre région ou contactez-les sur les réseaux sociaux.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’un cheminement

« Aucun individu, aucune entreprise, aucune industrie, aucun pays n’est parfait. Nous sommes tous en train d’apprendre », déclare Lisa. Et personne ne devrait se servir de cette déclaration comme d’une excuse — c’est une déclaration derrière laquelle nous pouvons tous nous rallier, une déclaration d’ambition et d’action. « Soyons fiers des améliorations que nous pouvons tous apporter, aussi petites soient-elles, ajoute-t-elle. Il y a tellement d’entreprises qui au moins essaient d’aider la planète. Mais le changement est difficile et prend du temps. Plus nous soutenons ceux qui prennent les bonnes mesures, plus les autres voudront les rejoindre sur le chemin de la régénération.

Chez UGG, nous sommes en route vers un avenir synonyme de régénération. Nous sommes également fiers de prendre des mesures qui nous permettent d’intégrer davantage de matières premières régénératives dans nos produits. Pour en savoir plus sur les solutions régénératives qu’UGG propose, cliquez ici.

Histoires liées
Entretien

Un nouveau pas vers un avenir régénérateur : coup de projecteur sur la nouvelle Classic Mini Regenerate qui fait la chasse à l’agriculture intensive

13 octobre 2022
En savoir plus

UGG adopte un plan de restauration ambitieux pour la Journée de la Terre

22 avril 2021
En savoir plus

Agriculture : l’avenir est régénérateur

11 octobre 2020
En savoir plus